Au niveau régional, le projet ACCC a renforçé les capacités des partenaires en matière de lutte contre l’érosion côtière, de gestion et de planification côtière à travers des sessions de formations spécialisées et des publications techniques. Une description synthétique des résultats obtenus est disponible dans la brochure ACCC (FR EN PT).

Le site du projet sélectionné, Ribeira de Lago, est situé dans les îles de Maio, 8 km de la Ingles de Porto. Ce site est particulièrement exposé à l'érosion côtière et revêt une grande importance en matière de biodiversité (tortues et oiseaux). Une description synthétique des résultats obtenus est disponible dans la brochure ACCC (FR EN PT).

Le site choisi pour le projet pilote se trouve dans la zone classée prioritaire au cours de la phase préparatoire. Il est situé dans la réserve ornithologique de Tanji dans la partie sud de l'estuaire du fleuve Gambie. Ce site présente une riche diversité biologique (plusieurs espèces en voie de disparition y sont enregistrées), l'érosion côtière y est importante et donc la population exposée à des risques majeurs. Une description synthétique des résultats obtenus est disponible dans la brochure ACCC (FR EN PT).

Le site choisi pour la mise en œuvre de mesures de démonstration afin de renforcer la capacité d’adaptation des écosystèmes aux changements climatiques est la plage de Varela, située à 300m du village de Varela dans la zone de Sao Domingo en vue de garantir la rentabilité, les activités seront conduites dans les zones identifiées comme vulnérables aux changements climatiques et à la variabilité, à l’érosion côtière qui en découle et dont le potentiel de génération d’avantages environnementaux mondiaux est élevé (dans le domaine focal biodiversité). Une description synthétique des résultats obtenus est disponible dans la brochure ACCC (FR EN PT).

En Mauritanie, le site du projet se situe au niveau du cordon dunaire côtier de Nouakchott entre le Wharf et le marché du poisson sur environ 50 ha. Il s’agit de réhabiliter le cordon dunaire, de restaurer sa biodiversité et de contribuer à la protection de la ville de Nouakchott  à travers le colmatage de brèches, la stabilisation mécanique et le reboisement avec des espèces locales (tamarix senegalensis, atriplex halumus, nitraria retusa). Une description synthétique des résultats obtenus est disponible dans la brochure ACCC (FR EN PT).

Le site du projet sélectionné pour le Sénégal est Fakao de Palmarin. Ce site se trouve dans la « Biodiversity Conservation zone du Delta du Saloum » (SRD) qui a été également classé « Réserve de Biosphère » en 1981 et « zone humide importance internationale » depuis 1984 selon les critères de la Convention de Ramsar : 16 espèces d'oiseaux différents se trouvent par exemple. Une description synthétique des résultats obtenus est disponible dans la brochure ACCC (FR EN PT).