This website was archived on 24/05/2017. Contents of this page may be outdated.

You are here

Guinea-Bissau

Le site choisi pour la mise en œuvre de mesures de démonstration afin de renforcer la capacité d’adaptation des écosystèmes aux changements climatiques est la plage de Varela, située à 300m du village de Varela dans la zone de Sao Domingo

en vue de garantir la rentabilité, les activités seront conduites dans les zones identifiées comme vulnérables aux changements climatiques et à la variabilité, à l’érosion côtière qui en découle et dont le potentiel de génération d’avantages environnementaux mondiaux est élevé (dans le domaine focal biodiversité).

Les activités de l’ACCC renforceront la résistance des systèmes socio-écologiques face à la variabilité et aux changements climatiques. Le contrôle efficace des facteurs anthropogéniques des modifications du littoral (en fonction des dépenses de la base), sera renforcé par un ensemble de mesures supplémentaires qui seront mises en œuvre pour réduire la vulnérabilité aux changements climatiques et à l’élévation du niveau marin (ENM) projetés.

Suite aux activités du projet, il est prévu une diminution de l’érosion côtière et une plus grande capacité des communautés à prévoir et à s’adapter aux modifications du littoral. Les moyens de subsistances durables seront encouragés et auront ainsi beaucoup plus de chance de résister aux CC et à l’ENM et d’apporter un développement économique durable à long-terme. Les changements dans les pratiques et styles de planification et de construction se traduiront par la réduction de l’érosion côtière. Associés à d’autres mesures pour réduire les agressions contre les systèmes écologiques et géomorphologiques, les écosystèmes et la biodiversité seront protégés et les moyens de subsistance locaux bénéficieront des avantages environnementaux globaux.